Le Rhône a été fortement aménagé par l’homme au cours des dernières décennies. Mais les inondations de 2002 et 2003 ont rappelé qu’un événement catastrophique reste toujours possible. Dans un contexte d’évolution des modes de vie et de mobilité démographique croissante, il est primordial d’informer l’ensemble des citoyens, des enfants aux adultes, des élus et des acteurs de l’aménagement, et de renforcer la « conscience du risque » afin de réduire la vulnérabilité des personnes, des biens et des activités.

Pour atteindre ces objectifs le Plan Rhône prévoit 15 M€ pour la période 2015-2020.