Contribuer au développement d’un tourisme fluvial bénéficiant aux territoires

Les territoires le long du Rhône et de la Saône ont profité du premier Plan Rhône pour participer au développement du tourisme fluvial, avec la réalisation d’investissements pour accueillir ce secteur en plein essor sur le bassin. Ils ont mesuré l’importance de son impact sur les économies locales et le rayonnement de leurs territoires.

Il reste un certain nombre d’investissements à réaliser pour que ce bassin dispose d’équipements harmonieusement répartis, à même de favoriser l’ensemble des segments du tourisme fluvial (de la plaisance privée, en passant par les navettes, les excursions ou les séjours packagés sur péniches et paquebots fluviaux).

 Pour cet objectif opérationnel, l'engagement des partenaires du Plan Rhône s'élève à 75 M€ pour la période 2015-2020.

Les enjeux

Pour avoir une vision claire mais aussi partagée des équipements touristiques fluviaux à moderniser ou à créer sur le bassin Rhône-Saône, il est nécessaire de :

  • Promouvoir et réaliser les études stratégiques nécessaires ;
  • Développer des synergies entre tourisme fluvial et les itinéraires cyclables ViaRhôna et Charles Le Téméraire / Voie Bleue et les ressources patrimoniales emblématiques des territoires.

Projets éligibles

  • Schéma d’orientation pour le développement du tourisme fluvial – Assistance à Maîtrise d'Ouvrage  – Études pré-opérationnelles.
  • Élaboration de référentiels : définition, études et assistance à la commercialisation et à la promotion de gammes de produits en cohérence avec les stratégies et les produits développés pour l'ensemble des clientèles du tourisme fluvial et celui des itinéraires cyclables.

Bénéficiaires

  • Collectivités  locales,
  • VNF,
  • CNR,
  • EDF.

Territoires concernés

L’ensemble des territoires éligibles au Plan Rhône.

Partenaires identifiés

  • État,
  • Collectivités locales,
  • Organismes locaux du tourisme,
  • Fédérations représentatives des secteurs d'activités concernés et associations,
  • VNF,
  • CNR,
  • EDF.

Le tourisme fluvial se décline en deux grands secteurs d’activités producteurs de retombées économiques pour les territoires et qu'il convient d'accompagner  : le tourisme fluvial de passager et le tourisme de plaisance.

Soutien au développement du tourisme fluvial de passagers 

Les enjeux

  • Poursuivre la création d’appontements à usage commercial ;
  • Développer les services aux escales (ordures ménagères, fluides et électricité), si nécessaire ;
  • Créer des appontements sécurisés aux crues millénales par bief (en cas d’absence) ;
  • Conforter les capacités de réparation fluviale dans le domaine touristique ;
  • Contribuer à professionnaliser les acteurs du tourisme lié à l’eau, en formant notamment pilotes et personnels d’entretien ;
  • Intégrer dans chaque action un objectif de lisibilité et d’accessibilité globale pour les personnes handicapées.

Projets éligibles

Tout projet répondant aux objectifs ci-dessus.

Bénéficiaires

  • Collectivités locales,
  • CNR,
  • VNF,
  • EDF.

Territoire concerné

L’ensemble des territoires éligibles au Plan Rhône.

Partenaires identifiés

  • État,
  • Collectivités locales,
  • Organismes locaux du tourisme concernés,
  • CNR,
  • VNF,
  • EDF,
  • Acteurs privés.

Soutien au développement du tourisme de plaisance

Enjeux

  • Moderniser des haltes nautiques existantes ;
  • Créer des haltes nautiques de manière très ciblée, notamment en moyenne et basse vallée du Rhône sur la base du schéma d’orientation pour le développement du tourisme fluvial ;
  • Créer un ou deux ports de plaisance dans le Bas-Rhône, ainsi que dans la région lyonnaise ;
  • Équiper en ports et haltes nautiques le Haut Rhône, et poursuivre sa remise en navigabilité.

Projets éligibles

Tout projet répondant aux objectifs ci-dessus.

Bénéficiaires

  • Collectivités  locales,
  • CNR,
  • VNF,
  • EDF.

Territoire concerné

Rhône et Saône.

Modalités d’intervention

Variable en fonction de la nature du projet et des partenaires mobilisables.

Niveau de cohérence

Interrégionale.

Partenaires identifiés

  • État,
  • Collectivités locales,
  • Organismes locaux du tourisme concernés,
  • CNR,
  • VNF,
  • EDF,
  • Acteurs privés.

Les enjeux

Après l’état des lieux des structures sportives et de loisirs de pleine nature existantes sur l’ensemble du linéaire réalisé au cours de la première période du Plan Rhône, il convient aujourd’hui de :

  • Développer une méthodologie pour déterminer des territoires d’activité pertinents ;
  • Favoriser l’émergence de pratiques et de mutualisation de moyens.

Des crédits d’investissements pourraient ensuite soutenir les projets d’intérêt interrégional qui s'inscrivent dans la complémentarité avec l’offre touristique des itinéraires cyclables et du tourisme fluvial.

Projets éligibles

  • Schéma d’orientation interrégional ;
  • Études de faisabilité ;
  • Travaux d’aménagement et notamment ceux favorisant la diversification qualitative de ces équipements ;
  • Définition et établissement d’une signalétique globale et cohérente pour les activités douces.

Bénéficiaires

  • Collectivités locales,
  • Associations,
  • Entreprises privées.

Territoires concernés

L’ensemble des territoires éligibles au Plan Rhône.

Partenaires identifiés

  • État,
  • Collectivités locales,
  • Comité Régional Olympique et Sportif (CROS),
  • Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS),
  • CNR,
  • EDF.