Des progrès notables depuis 1998

Les actions engagées dans le cadre des programmes précédents du Plan Rhône ont permis :

  • de restaurer 30 km  de lônes. La biodiversité aquatique a ainsi été triplée !
  • de convertir 3 200 ha  agricoles à l’agriculture biologique. 400 agriculteurs ont été aidés à créer des aires collectives de traitement des effluents phytosanitaires et 40 pour du investir dans du matériel de désherbage alternatif.
  • d’aider 126 communes du bord du Rhône à supprimer l’utilisation des pesticides pour traiter les espaces publics.
  • de partager une stratégie d’action en faveur des poissons migrateurs.
  • d’installer 22 dispositifs de franchissement piscicole sur le Rhône, la Saône et leurs confluences, dont : 7 ouvrages sur le cours du Rhône (passes à poissons installées par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et rivière artificielle à Jons (par EDF) ; 3 ouvrages sur la Saône (par VNF).
  • l’édition de 3 ouvrages de référence sur le Rhône, diffusant les dernières connaissances scientifiques élaborées dans le cadre de la Zone Atelier Bassin du Rhône (ZABR)
  • la réalisation d'une synthèse des résultats du suivi scientifique de la restauration écologique du Rhône.

Pour en savoir plus :

Les résultats de ces actions sont probants

L'état des eaux et des milieux aquatiques s’est déjà amélioré, comme le montrent les cartes ci-dessous sur l'état du Rhône depuis 1998.